description - francais -

Le « Trou des Ours »

Trou des Ours : le nom de ces terres s’explique par l’apparition d’ours bruns dans cette région montagneuse et richement boisée du Palatinat. Déjà en 1479, on trouve l’appellation « bernadayl », « vallée des ours » en haut-moyen allemand. Du fin fond du Trou des Ours, sous la dalle rocheuse appelée « Hexentanzplatz », la « place de la danse des sorcières », l’eau fraîche et claire de plusieurs sources abondantes s’écoule dans plusieurs étangs jusque dans le plus grand qui avait pour digue jusqu’en 1874 la « Weiherstrasse », la « route de l’étang ». Ces étangs furent aménagés au Moyen Âge, probablement déjà au temps de l’Empereur Barberousse. Ils servirent à la pêche et à l’élevage de poissons.

En 1823, après les guerres de la libération, les étangs furent vendus à la famille noble Gienanth. En 1874, Carl Freiherr von Gienanth fit aménager un nouvel étang et plusieurs bassins de retenue pour l’élevage des poissons, lesquels existent encore aujourd’hui.
Au cours du temps, les propriétaires changèrent plusieurs fois.

L’eau des étangs qui coulait à travers la vallée prit alors son tracé dans un fossé ouvert, appelé le « Königsbach », le « ruisseau du Roi », aujourd’hui le « Kindsbach ». Il s’écoule aujourd’hui près du puits du village en passant sous la Kaiserstraße, la Marktstraße, et le Hirtenpfad et continue son chemin à travers les prés et les forêt


Beschreibung
description - english -